Baby Stop

Rue de Franchimont, 7, 4800 VERVIERS


Age minimum requis : 2 mois


Documents requis

Nous aurons besoin d'un certificat médical attestant des 12 semaines de grossesse ainsi qu'un certificat lorsque vous serez à 6 mois.

Description

La crèche Baby-Stop est un service de l’asbl ISOCELE, reconnue comme Entreprise de Formation par le Travail (EFT) par la région wallonne.  ISOCELE propose des formations aux personnes en recherche d’emploi dans deux secteurs : la rénovation de bâtiments à Batiform et l’encadrement de jeunes enfants et aux services de collectivités à Baby-Stop.

A Baby-Stop, nous poursuivons un double objectif : assurer la garde de jeunes enfants et viser l’insertion socioprofessionnelle de demandeurs d’emploi par une formation pratique et théorique.

Nous organisons un accueil de jour pour enfants de 0 à 3 ans, de 7h30 à 18h. Conformément aux principes d’égalité et de non-discrimination (art. 10 et 11 de la Constitution) et en tant que milieu d’accueil agréé par un organisme d’intérêt public, l’accessibilité de notre milieu d’accueil est assurée à tous les enfants, quelle que soit l’occupation professionnelle des parents ou leur temps de prestation.

Toutefois, 9 places sur 40 sont réservées spécifiquement à l’accueil des enfants dont un des parents suit une formation professionnelle ou non professionnelle. Le parent devra en apporter la preuve.

 

Nos orientations pédagogiques

Voici, en quelques lignes, notre pratique professionnelle qui nous guide dans notre travail auprès des enfants.

Le respect du rythme de l’enfant :

Pour qu’un enfant se sente bien moralement et physiquement, il faut respecter son rythme. A la crèche, c’est un principe auquel nous accordons beaucoup d’importance. Son rythme est déterminé par son âge, ses besoins individuels, ses habitudes à la maison et sa culture.

Les positions acquises :

Dans la mesure du possible, nous n’installons pas un enfant dans une position qu’il n’a pas acquise de lui-même.

L’enfant ne pourra se sentir vraiment en sécurité et prêt à être mis dans certaines situations que s’il les a acquises de lui-même.  De plus, l’enfant doit faire ses propres expériences, acquérir son équilibre par lui-même, se développer à son propre rythme.  Il ne faut pas le forcer à grandir trop vite, il faut respecter son développement personnel.

Pas de chaise haute :

Notre milieu d’accueil a opté pour ne pas utiliser de chaise haute : l’enfant peut être tenté de se pencher ou essayer de se mettre debout, avec un risque de chute.

Les bébés étant incapables de s’asseoir, les biberons sont donnés dans les bras.  Pour les premiers repas à la cuillère, l’enfant sera déposé dans un relax car c’est plus facile de le  guider dans cet apprentissage. Par la suite, si l’enfant l’accepte et a acquis un certain maintien, on lui proposera à nouveau son repas dans les bras.

Chez les petits et chez les moyens, lorsqu’il tient bien assis, il peut manger assis par terre avec l’adulte en face de lui.

Lorsque l’enfant apprend à utiliser la cuillère tout seul, il peut s’asseoir à table sur une petite chaise où ses pieds touchent le sol pour un meilleur équilibre et confort.

L’enfant est en body :

Nos locaux sont bien chauffés, (21 à 22°).  Dès lors, l’enfant ne risque pas de se refroidir.  Sans vêtement qui le gêne, l’enfant est libre de ses mouvements.  Il peut donc évoluer en toute liberté au point de vue psychomoteur.

Cependant, en hiver, les parents peuvent laisser l’enfant avec un t-shirt à manches longues, un legging et des pantoufles antidérapantes.

Ne pas interrompre l’enfant dans son jeu :

Ce n’est jamais gai d’être interrompu dans une activité, même pour nous, adulte.  S’il faut que l’enfant mange ou soit changé, nous allons le prévenir de ce que nous allons faire avec lui.  Nous ne lui faisons pas quitter son jeu sans lui donner d’explication et sans raison valable.  Nous attachons beaucoup d’importance à mettre des mots sur ce qui va se passer pour l’enfant afin de le rassurer et le sécuriser.

Prendre les enfants dans les bras :

Le besoin de l’enfant n’est pas d’être tout le temps dans les bras.  Il a besoin de faire connaissance avec son environnement, son propre corps, de jouer individuellement ou en groupe pour se construire. Nous sommes attentifs à ne pas le prendre de manière excessive car nous visons l’autonomie de l’enfant et l’encourageons à avoir des projets à sa mesure.

A d’autres moments, il a besoin des bras pour être consolé, câliné, faire un petit rot ou vivre un moment privilégié avec l’adulte et ainsi être en relation avec lui, créer en lien.

Considérer l’enfant comme partenaire :

L’enfant doit être pris comme partenaire. Nous sollicitons sa participation, sa collaboration lors des différentes activités de la journée.  Lors du change, les bébés comprennent rapidement ce que l’on attend d’eux, les plus grands participent plus activement.

En fonction de l’intonation, l’enfant comprend ce qu’on attend de lui et il peut ainsi coopérer.

Donner des repères aux enfants :

Il est très important de donner des repères, des habitudes, des rituels aux enfants afin de les rassurer et les sécuriser.  Cela leur permet de se situer dans leur journée, dans leurs activités et s’épanouir dans un environnement qu’ils ont apprivoisé.


Type de garde

  • Crèche ASBL

Critères

  • Alimentation Bio
  • Jardin
  • Psychomotricité
  • Circuits courts et alimentation responsable

Horaire

Lundi Matin 07:30 - 12:00 Aprés midi 12:00 - 18:00
Mardi Matin 07:30 - 12:00 Aprés midi 12:00 - 18:00
Mercredi Matin 07:30 - 12:00 Aprés midi 12:00 - 18:00
Jeudi Matin 07:30 - 12:00 Aprés midi 12:00 - 18:00
Vendredi Matin 07:30 - 12:00 Aprés midi 12:00 - 18:00